L’invitée de 7h50 – Déradicalisation : pour la sénatrice Esther Benbassa « on peut parler de tâtonnement » (« France Inter », 12 juillet 2017)
Partager

Esther Benbassa était « l’invitée de 7h50 » sur France Inter ce mercredi 12 juillet 2017. Elle a fait part des conclusions finales de la mission d’information sur les politiques françaises de « déradicalisation », qu’elle présentait ce mercredi 12 juillet au Sénat et dont elle est co-rapporteure avec Catherine Troendlé (LR), sénatrice du Haut-Rhin.

Retrouvez ci-dessous le replay de l’émission :

La sénatrice écologiste présente aujourd’hui son rapport sur le désendoctrinement des djihadistes. Elle est l’invitée de Marc Fauvelle en avant-première.

Esther Benbassa (écologiste) est co-auteur de ce rapport avec Catherine Troendlé (Les Républicains). Ce rapport doit répondre à la question : l‘Etat a-t-il mis en place les bons dispositifs en matière de désendoctrinement, de désembrigadement et réinsertion des djihadistes en France et en Europe ?

« On ne peut pas parler d’un échec mais d’un tâtonnement et d’un désir d’affichage trop important »

« Il faut fermer le centre de Pontourny, il n’a pas d’avenir. Basé sur le volontariat ça ne marche pas »

Selon Esther Benbassa « Il faut un suivi personnalisé. Il faut qu’ils trouvent des formations, un métier pour se réinsérer. On ne peut pas croire qu’on va sortir les gens de leur structure mentale et leur religion »

 

Pour (re)lire l’article de France Inter, cliquer ici.