Benoît Hamon : ce qu’il faut attendre de « l’étape 2 » du Mouvement de 1er juillet (« RTL.fr », 2 décembre 2017)
Partager

Cinq mois après le lancement du Mouvement du 1er juillet (M1717) à Paris, le jour éponyme, Benoît Hamon veut donner un nouveau souffle à cette organisation, créée dans la foulée de son échec à l’élection présidentielle. Samedi 2 décembre, l’ancien socialiste sera au Mans (Sarthe), pour amorcer la seconde étape du Mouvement du 1er juillet.

L’ambition affichée ? Faire de l’organisation un « levier de la transformation de la gauche », alors que cette dernière semble en difficulté, notamment avec l’importance prise par La République En Marche. Quelque 2.000 partisans sont attendus au Palais des Congrès de la préfecture du Mans, parmi les 40.000 sympathisants revendiqués.

À lire aussi

Clémentine Autin, députée France insoumise, Benoît Hamon, ancien candidat socialiste à la présidentielle et Jean-Luc Mélenchon, leader de la France insoumiseJEAN-LUC MÉLENCHON

Mélenchon et Hamon tentent le rapprochement, mais pas pour tout de suite

Plusieurs nouveautés devraient y être dévoilées. Le Mouvement du 1er juillet va être doté d’un nouveau nom. Une direction provisoire va également être désignée. Elle sera composée d’une trentaine de personnes. La structure à la tête du mouvement sera épaulée par un « conseil des adhérents » dont les représentants seront tirés au sort, détaille Guillaume Balas, bras droit de Benoît Hamon. 

Une charte fondatrice de l’organisation politique va également être débattue et adoptée. Elle esquissera les grandes orientations politiques et les principes organisationnels de la nouvelle structure. Sa rédaction s’est fondée sur les plus de 28.000 réponses qui ont été fournies à la consultation lancée par le M1717, à la fin du mois d’octobre.

Toutes les forces de gauche conviées à ce rassemblement

Toutes les formations politiques de gauche ont été conviées au Mans, pour assister à l’annonce des évolutions du mouvement de Benoît Hamon. Quarante à cinquante membres d’Europe Écologie-Les Verts seront ainsi présents, parmi lesquels la sénatrice Esther Benbassa et le conseiller de Paris Yves Contassot. 

[…]

Pour (re)lire l’intégralité de l’article de RTL.fr, cliquer ici.