Conférence. « Pourquoi défendre les plus faibles ? » ce jeudi 16 mars à Laval (Ouest-France, 15 mars 2017)
Partager

« Pourquoi défendre les plus faibles ? »: tel est le thème de la réunion-débat organisée ce jeudi 16 mars, à Laval, avec Esther Benbassa, sénatrice écologiste.

« Pourquoi défendre les plus faibles ? » Cette question, volontairement naïve, pointe pourtant une réalité : aujourd’hui la solidarité semble être mal vue, elle peut même être condamnée. Aider son prochain, tendre la main, partager ce que l’on a avec les moins bien lotti paraît de moins en moins évident.

Alors oui, pourquoi défendre les plus faibles ? Du précaire pointé du doigt au réfugié sans papier, de la minorité religieuse aux prostituées ou aux drogués condamnés au mépris, du Français contrôlé vingt fois plus que d’autres, car noir ou arabe à ceux dont l’identité de genre n’est pas celle que l’on lui assigne… Les « plus faibles » peuvent être tout un chacun à un moment T, qui se retrouve sur le côté, soudain démuni face à un mur d’incompréhension et, parfois, de haine. Pour aborder cette question riche, Europe Écologie Les Verts 53 invite à débattre avec Esther Benbassa, sénatrice écologiste qui porte de puis 2011 au sein du Sénat la « voix des sans voix », à l’occasion de la sortie de son livre Vendredi noir et nuits blanches ; Jean-Claude Le Lay, délégué du défenseur des droits en Mayenne ; Jean Degant, d’ATD Quart-Monde 53, notamment autour du livre « En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté ».

Jeudi 16 mars, à 20 h, à la Librairie Corneille à Laval.

Pour (re)lire l’intégralité de l’article de Ouest-France, cliquer ici.