Crise diplomatique Turquie/Pays-Bas : « Rien n’est impossible avec Erdogan, rien ne l’arrête », selon Esther Benbassa (Europe 1, 13 mars 2017)
Partager


Crise diplomatique Turquie/Pays-Bas : « Rien n… par Europe1fr

« La sénatrice franco-turque Esther Benbassa (EELV) a comparé lundi soir sur Europe 1 le comportement du président turc à celui d’un « futur dictateur ».

INTERVIEW »Rien n’est impossible aujourd’hui avec Erdogan, rien ne l’arrête », a déclaré la sénatrice franco-turque du Val-de-Marne Esther Benbassa (EELV) dans Europe Nuit lundi soir. La Turquie a annoncé dans la soirée suspendre ses rencontres bilatérales de haut niveau avec les Pays-Bas, en réponse à la crise diplomatique entre les deux pays. Et selon la sénatrice, le président turc Recep Tayyip Erdogan pourrait ne pas s’arrêter là.

« Un futur dictateur ». « Ça fait un moment qu’Erdogan s’oriente vers un absolutisme, et là il attend la réponse du référendum (sur la réforme constitutionnelle, ndlr). Si le ‘oui’ l’emporte, il va renforcer son pouvoir, il va faire fi du Parlement et va continuer sa répression. Aujourd’hui l’Europe ne doit pas se taire », a estimé Esther Benbassa, qui qualifie le président turc d’un « futur dictateur qui exerce la répression ».

« Il ne fait que museler la liberté d’expression ». « Le meeting de Metz était de mauvaise augure car implicitement la France a cautionné cette répression », a ajouté par ailleurs la sénatrice, qui donne pour exemples « des dizaines de personnes renvoyées de leur travail, de nombreux journalistes d’opposition en prison, une dizaine de députés kurdes en prison », accusés par l’exécutif d’être en lien avec le putsch avorté du mois de juillet. « On ne peut pas autoriser un meeting d’un membre du gouvernement d’Erdogan qui lui ne fait que museler la liberté d’expression en Turquie », a martelé l’élue, rétorquant enfin : « Est-ce qu’on aurait autorisé Moubarak ou Kadhafi venir faire un meeting ? »

Pour retrouvez l’interview d’Esther Benbassa sur le site d’Europe 1, cliquez ici