Légalisation du cannabis: l’Europe est-elle condamnée à l’impasse ? (Vih.org, 17 mars 2017)
Partager

La légalisation du cannabis est en marche dans de nombreux pays, inéluctablement. Quand et comment se fera-t-elle en France, et en Europe? Quelle réflexion et quelles démarches sont nécessaires pour passer du débat à la réalité?

«Légalisation du cannabis : l’Europe est-elle condamnée à l’impasse ?»: Une journée de débats a eu lieu le 10 octobre 2016 au Sénat à l’initiative d’Esther Benbassa, sénatrice EELV du Val-de-Marne, vice-présidente de la commission des lois, directrice d’études à l’EPHE (Sorbonne) et auteure de la première proposition de loi «Légalisation contrôlée du cannabis», de Didier Jayle, professeur titulaire de la chaire d’addictologie du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam), et d’Henri Bergeron, professeur, chaire santé à Sciences Po, et en partenariat avec la Fédération Addiction.

Nous sommes à une période charnière. Un mouvement mondial qui vient des Amériques bouleverse le statu quo de la prohibition. Après l’Uruguay, quatre États américains ont légalisé, ainsi que la Californie en novembre dernier, dont l’influence est majeure aux États-Unis et dans le monde entier. La Californie avait été le premier État à autoriser le cannabis thérapeutique, aujourd’hui ce sont 23 États américains qui l’ont suivi. Mais aussi le Canada, l’Australie, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, l’Espagne et d’autres, mais pas la France.

Depuis cent ans, ce sont les États-Unis qui portent la prohibition et les conventions internationales, c’est le seul pays qui a fait de la question des drogues une priorité de la politique étrangère. Ils ne vont pas pouvoir continuer à soutenir un système qui sera appliqué dans le monde entier, sauf aux États-Unis. […]

Pour (re)lire l’intégralité de l’article de vih.org, cliquer ici.