Un rapport parlementaire préconise la fermeture du centre de déradicalisation de Pontourny (France 3 Centre-Val de Loire, 22 février 2017)
Partager

« Dans leur bilan d’étape de mission d’information, deux sénatrices conluent à l’échec de la politique de déradicalisation mise en place depuis trois ans par le gouvernement. Elles demandent même la fermeture du centre de Pontourny en Indre-et-Loire

L’échec de la politique de déradicalisation

Dans leur bilan d’étape de leur mission d’information sur le désembrigadement, désendoctrinement, désembrigadement et réinsertion des djihadistes en France et en Europe, les deux sénatrices, Esther Benbassa (Europe écologie-les Verts) et Catherine Troendl (Les Républicains) conluent à l’échec de la politique de déradicalisationmise en place depuis trois ans par le gouvernement. Le constat est bien là : la déradicalisation ne fonctionne pas, que ce soit en prison ou dans les centres spécialisés

Les associations pas armées

Autre constat : les deux sénatrices révèlent également que les associations, qui ont bénéficiées de l’aide de l’état, ne sont pas armées. Elles ne possèdent pas les compétences et la formation nécessaires pour traiter les personnes sensées être prises en charge.

« On a découvert que toutes les associations n’étaient pas à la hauteur », explique Benbassa sur Franceinfo.

 

Pour (re)lire l’intégralité de l’article de France 3, cliquer ici.