Cannabis, les verts veulent légaliser son « usage contrôlé », (RTL, 06/02/2014)
Partager

Par Marie-Pierre Haddad: La sénatrice écologiste Esther Benbassa a déposé au Sénat un projet de loi visant à autoriser l’usage « contrôlé » du cannabis. La dépénalisation est incluse dans le texte.

Vers une dépénalisation du cannabis ? La sénatrice écologiste Esther Benbassa a déposé, le 28 janvier dernier au Sénat, une proposition de loi « visant à autoriser l’usage contrôle du cannabis« , explique-t-elle dans un entretien au Monde.

Ce projet de loi, qui « inclut la dépénalisation », est au centre d’un débat qui s’ouvre ce jeudi 6 février.

Une gestion rationnelle du cannabis

« Si nous nous organisons pour contrôler la culture du cannabis, les licences, la qualité et les quantités produites, etc… nous tirerons des gains que nous pourrons utiliser pour faire de la prévention dans les écoles, sur les emballages », défend-t-elle.

L’usage contrôlé du cannabis est encore un sujet « tabou », mais pour Esther Benbassa il est nécessaire de « prendre les choses en main avec pragmatisme ». La sénatrice écologiste rappelle que « 2 millions de jeunes fument et 60% des personnes déclarent avoir déjà goûté du cannabis« .

Le but de cette proposition de loi est de « donner à l’administration la possibilité de gérer le cannabis, de la culture à la vente », argumente Esther Benbassa dans une interview à l’Express.fr. « En impliquant autant l’administration, la proposition de loi vise à combattre les dealers et les mafias. Cette gestion rationnelle de la culture et de la vente du cannabis permettrait aussi des entrées fiscales très importantes« , souligne-t-elle.

Un gouvernement « plus frileux que d’habitude »

La proposition de loi de la sénatrice écologiste intervient peu après que le gouvernement a annoncé le report sine die le projet de loi Famille. Mais pour Esther Benbassa « ce ne sera jamais le bon moment. […] Alors que fait-on ? Je reste chez moi et j’attends ? Non ». La position de la sénatrice est claire : elle ne cèdera pas, même si « le gouvernement ne fait qu’occulter les problèmes sociétaux. Il est devenu plus frileux que d’habitude », reconnaît-elle.

Pour appuyer sa proposition de loi, Esther Benbassa rappelle que la consommation en France est l’une des plus élevée d’Europe, d’où le besoin d’agir sur la prévention.

Pour consulter l’article sur le site de RTL, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.