« Pour les policiers, ils sont [les personnes qui viennent en aide aux migrants] des délinquants » : retour sur le colloque du barreau de Paris sur le « Délit de Solidarité » (09/03/2018)
Partager

Vendredi 09 mars de 14h à 18h, j’ai assisté au colloque sur « Le Délit de solidarité » à la Maison du barreau de Paris. En ma qualité de Sénatrice, je suis intervenue sur la défense des bénévoles et des militants qui viennent en aide aux migrants.

Vous trouverez ci-dessous l’intégralité de mon intervention et le programme de la journée.

PROGRAMME

Introduction

I./ Le délit de solidarité. De la Roya à Calais, la répression des « aidants », expériences, mobilisations, état des lieux et enjeux.  

  • Martine LANDRY, militante Amnesty International
  • Mireille DAMIANO, avocate à Nice
  • Raphaël KRAFFT, journaliste
  • Mathilde ROBERT, Titulaire du CAPA. Volontaire à l’Auberge des Migrants (Calais)

Débat avec la salle

II./ Pour une défense des bénévoles et des militants venant en aide aux exilés. Présentation du cadre juridique et jurisprudentiel. Présentation des perspectives d’évolution de la législation relative à l’infraction d’aide au séjour irrégulier (L. 622-1 du CESEDA).

  • Esther BENBASSA, Sénatrice EELV de Paris et Directrice d’études à l’École Pratique des Hautes Études (Sorbonne)
  • Christine LAZERGES, présidente de la Commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH)  
  • Patrick HENRIOT, secrétaire général du GISTI
  • Marie-Hélène CALONNE, avocate à Calais (barreau de Boulogne-sur-Mer),

 

Pour plus d’information, cliquez ici