Passeports diplomatiques de Benalla: « S’il a menti, il a menti sous serment, il risque 5 ans de prison »
Partager

Le Sénat a fait rebondir l’affaire Benalla jeudi, en convoquant pour audition deux ministres, un proche d’Emmanuel Macron ainsi qu’Alexandre Benalla lui-même.

Esther Benbassa s’est exprimée à ce sujet. Vous pouvez trouver son intervention ici.