Pourquoi je voterai pour Michèle Rivasi au second tour de la primaire des écologistes (26 octobre 2016)
Partager

J’ai décidé de soutenir Michèle Rivasi après avoir soutenu Cécile Duflot. Parce que l’une et l’autre sont des femmes battantes, capables de porter les grandes orientations écologiques, sans sacrifier à leurs fondamentaux les idées de diversité, de cosmopolitisme, si nécessaire aujourd’hui, et d’égalité des droits, et de le faire à la fois avec détermination et justesse. Parce que l’une comme l’autre ont su s’engager, à différents moments de leurs parcours, dans la lutte contre toutes les discriminations, contre tous les racismes, contre les inégalités sociales, environnementales et de genre.

Michèle Rivasi est en mesure d’incarner une écologie populaire susceptible de combattre le racisme environnemental. Celui dont sont victimes, aujourd’hui, les communautés immigrées et les économiquement fragiles, concentrés dans des zones où l’air est le plus vicié et les conditions de logement les plus insalubres, à proximité d’usines polluantes déversant en masse déchets et produits toxiques. Dans sa pratique de députée européenne, Michèle a enfin toujours défendu une politique de paix juste et durable fondée sur la prévention des conflits, notamment au Proche-Orient. Pour toutes ces raisons, Michèle est le porte-drapeau naturel d’une écologie totale, où convergent des combats effectivement indissociables, environnementaux et sanitaires, mais aussi sociaux et sociétaux.

Michèle est enfin une femme de terrain, proche des associations, proche des « gens », tout simplement. Elle ne s’est jamais impliquée, à ma connaissance, dans les querelles internes à notre mouvement. Tant mieux. Ainsi sera-t-elle peut-être un facteur d’apaisement des tensions qui depuis des mois hélas le minent. Nous avons plus que jamais besoin d’un parti réconcilié, qui parle à toutes et à tous, et qui donne à chacun et à chacune sa juste place. L’écologie politique telle que nous la concevons a plus que jamais besoin d’une militante comme Michèle pour la représenter dans cette campagne présidentielle, quel qu’en soit le résultat final. Faisons d’elle la voix de nos attentes et de nos espérances. La voix de notre exigence de justice sociale, de mixité apaisée et de mieux-vivre. Je ne doute pas qu’elle saura à la fois porter haut nos messages et garantir notre totale indépendance.

Sa voix, justement sa voix de femme, à la fois fluette et forte, saura assurément faire entendre un son clair dans le brouhaha confus des mois qui s’annoncent.

 

Retrouvez les photos du meeting de Michèle Rivasi pour le second tour de la primaire de l’écologie, mercredi 26 octobre 2016 à l’Entrepôt – Biosphère Culturelle Paris (XIV) :

 

img_7825

Emmanuel Poilane – Directeur Général de France Libertés Fondation Danielle Mitterrand, Michèle Rivasi – eurodéputée EELV, candidate au second tour de la primaire de l’écologie, Yves Cochet – ancien ministre de l’Écologie, Esther Benbassa – sénatrice EELV du Val-de-Marne et directrice d’études à l’EPHE, Coline Serreau – actrice, réalisatrice.

img_7824

img_7826

Emmanuel Poilane – Directeur Général de France Libertés Fondation Danielle Mitterrand, Michèle Rivasi – eurodéputée EELV, candidate au second tour de la primaire de l’écologie, Yves Cochet – ancien ministre de l’Écologie, Esther Benbassa – sénatrice EELV du Val-de-Marne et directrice d’études à l’EPHE, Coline Serreau – actrice, réalisatrice.