SDF et mineurs isolés à Paris: des élus écologistes pour la réquisition de logements vacants (« AFP », 2 février 2018″)
Partager

« Des élus écologistes demandent à la Mairie de Paris de réquisitionner des logements vides pour répondre à l' »urgence sociale » des SDF et des mineurs isolés, après avoir visité vendredi un bâtiment occupé par des migrants depuis deux semaines.

« On a du foncier disponible et de l’autre côté une urgence sociale très forte à la fois avec les mineurs non accompagnés et les SDF. Il faut faire correspondre les deux », a déclaré David Belliard, président du groupe EELV au Conseil de Paris.
ll était accompagné de l’eurodéputé Pascal Durand et de la sénatrice Esther Benbassa pour visiter un bâtiment inhabité de la capitale, qui doit être détruit en novembre et est occupé par des mineurs isolés depuis 15 jours.
Principalement issus d’Afrique subsaharienne, ils cohabitent dans 370 mètres carrés, divisés en trois appartements avec cinq chambres meublées, avec six membres du collectif qui a trouvé le bâtiment.
Alors que selon les élus écologistes, quelque « 800.000 à I million de mètres carrés » de locaux sont vides à Paris et que « 400 à 500 mineurs isolés » sont à la rue, il faudrait réquisitionner les logements vides, et « [mobiliser] le patrimoine public pour répondre à l’urgence sociale ».
« On préfère un squat bien géré à la rue », lance David Belliard. « Et ici, c’est un squat cossu », renchérit la sénatrice Esther Benbassa, évoquant l’état décent du bâtiment, déclaré délabré, malgré le chauffage, l’eau et l’électricité quï y sont encore en service.
En conflit avec le bailleur social, la Régie immobilière de la ville de Paris (RIVP), les occupants attendent la décision de la justice qui sera rendue le 12 février.
« Je m’occupe de trouver d’autres adresses car je sais qu’on ne va pas pouvoir rester longtemps », concède Aladdin Charni, l’un des membres du collectif. »
meh/mig/sd