#LibérezLesBerges!  : « Les Berges de la Seine doivent rester piétonnes, prenons le sens de l’Histoire et mobilisons-nous ! »
Partager

Samedi 10 mars, je me suis rendue au rassemblement #SauvonsLesBerges pour le maintien de la piétonnisation des voies de berges.
Gardons les berges de seine sans voiture et une ville qui respire #ParisRespire #contrelapollution #LibérezLesBerges!

Afin de continuer ce combat, j’ai signé la tribune de EELV de Paris : « Les Berges de la Seine doivent rester piétonnes, prenons le sens de l’Histoire et mobilisons-nous ! »

****

Jamais trois kilomètres, au bord de la Seine, n’auront fait couler autant d’encre. Et pour cause, à la racine de cette polémique n’est pas tant la piétonnisation d’un axe routier, certes symbolique à Paris, mais bien l’affrontement de deux visions de la ville. D’un côté il y a celles et ceux qui aimeraient revenir en arrière, soutenant le retour des voitures sur les berges, rendant aux automobilistes la possibilité de traverser Paris de part en part. La liberté dont ils se targuent sert avant tout à préserver leur confort, au détriment de notre santé. Une très grande majorité des utilisateurs de la voiture individuelle à Paris sont aisés, et ne sont pas obligés de l’utiliser pour se déplacer. De l’autre, il y a celles et ceux qui subissent les pollutions de l’air, le bruit, les nuisances, et qui jusque là étaient privés de l’espace convivial du bord de fleuve.

Rendre les berges aux automobilistes ne désengorgerait ni Paris, ni la petite couronne dont le trafic était congestionné avant même la popularisation de la voiture. Aujourd’hui, dans notre ville, seulement 13% des déplacements se font en voiture et pourtant la moitié de l’espace au sol lui est dédiée. La place prise par le stationnement représente à elle seule un espace grand comme le 15ème arrondissement. Jusqu’où faudra-t-il aller pour fluidifier la circulation? Sachant que jamais il n’a été démontré que les bouchons s’évaporaient avec la création de nouvelles routes, il n’est qu’à constater la situation dans des mégalopoles comme Los Angeles.

C’est le développement d’autres solutions de déplacements qui permettent la réduction du trafic automobile. Et ça tombe bien, Paris est la ville la mieux desservie en transport en commun au monde, un plan vélo ambitieux est en train de dérouler des dizaines de kilomètres de pistes cyclables et pour celles et ceux qui ne peuvent faire autrement que d’utiliser l’automobile pour se déplacer, Paris soutient le développement du covoiturage. Les solutions de transport qui permettraient de libérer les routes de son trop-plein de voitures existent, et nous devons encore intensifier notre effort. Un travail important reste à faire pour améliorer les TER, le RER, le métro et les bus.

Les écologistes ont impulsé la piétonnisation des voies sur berges, présente dans notre programme depuis 30 ans. Pour une raison simple: la pollution de l’air tue! En France, chaque année, elle est la cause de 48.000 décès prématurés dont 2500 rien qu’à Paris. La France est d’ailleurs sous la menace de très lourdes amendes en raison du non-respect des normes européennes en matière de qualité de l’air.

La décision du tribunal administratif, sans remettre en cause le bien-fondé de la piétonnisation, a relancé le débat. Si le gouvernement soutient nos actions publiquement, il ne fait « en même temps » pas grand-chose concrètement pour nous aider.

Quant à la droite parisienne et francilienne, elle est toujours aux côtés des lobbies du « tout-voiture », tentant de remettre au goût du jour une vision de la ville vieille de 50 ans, prônée par Pompidou . Et Valérie Pécresse a beau jeu de « tendre la main » à la discussion quand, dans le même temps, elle propose in fine le retour brutal et immédiat, pour plusieurs années, des voitures sur les berges.

La population francilienne dans une large part, est favorable à des berges piétonnes. Parce qu’elle aime les berges de Seine sans voiture, parce qu’elle se réapproprie cet espace libéré, parce qu’elle sait qu’il faut agir maintenant pour répondre aux défis environnementaux, climatiques et sanitaires. Avec cette population qui aspire à une autre ville, nous continuons nous aussi à nous mobiliser pleinement. Et dès aujourd’hui, nous serons présents et appelons celles et ceux qui partagent cette vision à participer à la mobilisation sur les berges de Seine!

Cette tribune est portée par EELV Paris et les élu.e.s écologistes au Conseil de Paris. Elle est soutenue très largement par bon nombre d’élu.e.s et de militant.e.s écologistes parisien.ne.s.

Signataires:

Antoine Alibert, membre du Bureau Exécutif d’EELV Paris

Laurent Audouin, conseiller municipal du 5ème arrondissement

Marie Atallah, conseillère de Paris

Frédéric Badina-Serpette, adjoint au maire du 18ème arrondissement en charge de l’économie sociale et solidaire et de l’économie circulaire

Victoria Barigant, co-secrétaire départemental d’EELV Paris

Francine Bavay, membre du Bureau Exécutif d’EELV Paris

Julien Bayou, conseiller régional d’Ile-de-France, porte-parole d’EELV

Esther Benbassa, sénatrice de Paris

Galla Bridier, adjointe à la maire de Paris en charge des séniors et de l’autonomie

Célia Blauel, adjointe à la maire de Paris en charge de l’environnement, du développement durable, de l’eau et au plan climat air énergie

Jacques Boutault, maire du 2ème arrondissement de Paris

Marine Calmet, membre du Bureau Exécutif d’EELV Paris

Bruno Charpentier, adjoint au maire du 2ème arrondissement en charge de l’urbanisme, du patrimoine, des transports, de la voirie, des déplacements et de l’espace public

Yves Contassot, président du groupe écologiste à la Métropole du Grand Paris, conseiller de Paris

David Cormand, secrétaire national d’EELV

Pascal Durand, député européen

Philippe Durand, adjoint au maire du 18ème arrondissement en charge de la nature en ville

Dominique Dussart, adjointe au maire du 2ème arrondissement en charge du logement, de l’environnement et du développement durable

Corine Faugeron, adjointe au maire du 4ème arrondissement en charge de l’espace public, de la circulation et de la voirie, de l’environnement, des espaces verts, de la biodiversité et de l’eau, de la démocratie locale et de l’égalité

David Gréau, adjoint à la maire du 12ème arrondissement en charge des transports, de la voirie et des déplacements

Stéphane von Gastrow, adjoint à la maire du 20ème arrondissement en charge de l’économie sociale et solidaire et des droits humains

Jérôme Gleizes, conseiller de Paris

Claire Grover, membre du Bureau Exécutif d’EELV Paris

Frédéric Guerrien, conseiller du 20ème arrondissement

Antoinette Guhl, adjointe à la maire de Paris en charge de l’économie sociale et solidaire, de l’innovation sociale et de l’économie circulaire

Gérôme Gulli, membre du Bureau Exécutif d’EELV Paris

Florence Herrero, conseillère municipale du 20ème arrondissement, déléguée à l’éducation au développement durable

Olivia Hicks, 1ère adjointe au maire du 2ème arrondissement en charge des affaires scolaires,de la petite enfance et des associations

Brigitte van Hoegaerden, conseillère municipale du 2ème arrondissement, déléguée à la jeunesse et au sport

Evelyne Honoré, adjointe à la maire du 12ème arrondissement en charge des espaces verts, de la biodiversité et de l’agriculture urbaine

Laurence Hugues, adjointe au maire du 3ème arrondissement en charge de l’économie sociale et solidaire et de la nature en ville

Pierre Japhet, adjoint au maire du 11ème arrondissement en charge des transports et des déplacements

Eva Joly, députée européenne

Bernard Jomier, sénateur de Paris

Pascal Julien, conseiller de Paris

Fatoumata Koné, conseillère de Paris

Gérard Lansade, membre du Bureau Exécutif d’EELV Paris

Sylvie Lekin, adjointe à la maire du 14ème arrondissement en charge de la voirie, des déplacements et de la propreté

Dan Lert, adjoint au maire du 19ème arrondissement en charge de l’environnement, du développement durable, de la rénovation énergétique des bâtiments et de la nature en ville, de l’eau et des canaux

Florentin Letissier, adjoint à la maire du 14ème arrondissement en charge de l’environnement, du développement durable, de l’eau, du plan climat et de l’économie sociale et solidaire

Loïc Lorenzini, adjoint au maire du 18ème arrondissement en charge des entreprises culturelles et économie de la culture

Jean-Paul Maurel, conseiller du 2ème arrondissement délégué aux projets et aux relations avec les services

Sandrine Mées, conseillère de Paris

Sophie Minday, adjointe au maire du 19ème arrondissement en charge de la propreté, de la valorisation des déchets et du plan vélo

Claire Monod, conseillère régionale d’Ile-de-France

Joëlle Morel, conseillère de Paris et conseillère métropolitaine

Boniface N’Cho, adjoint au maire du 4ème arrondissement en charge du dialogue social, de la qualité du service public, de l’économie sociale et solidaire, de l’artisanat, du commerce, de la jeunesse et sports et du numérique

Christophe Najdovski, adjoint à La maire de Paris en charge des transports, de la voirie, des déplacements et de l’espace public

Emmanuelle Pierre-Marie, conseillère du 12ème arrondissement déléguée à l’égalité femme homme et la lutte contre les discriminations

Quentin Picquenot, membre du Bureau Exécutif d’EELV Paris, conseiller du 3ème arrondissement délégué au tourisme, aux loisirs et à l’environnement

Sylvain Raifaud, adjoint à la maire du 10ème arrondissement en charge de la démocratie locale, du budget participatif, de la vie associative et des espaces verts

Pandora Reggiani, membre du Bureau Exécutif d’EELV Paris

Sandra Regol, secrétaire nationale adjointe d’EELV, porte-parole, chargée des relations extérieures

Emmanuelle Rivier, adjointe à la mairie du 20ème arrondissement en charge de l’égalité femmes hommes, l’accès au droit et la vie associative

Fabienne Roumet, conseillère du 13ème arrondissement, déléguée à la biodiversité et à l’agriculture urbaine

Corinne Rufet, conseillère régionale d’Ile-de-France

Emmanuel Ryz, conseiller municipal du 10ème arrondissement en charge de l’interculturalité

Chloé Sagaspe, membre du Bureau Exécutif d’EELV Paris

Adrien Saumier, adjoint au maire du 13ème arrondissement en charge du développement durable et de l’ESS

Thierry Schaffauser, secrétaire départemental adjoint d’EELV Paris

Aurélie Solans, conseillère de Paris déléguée à l’environnement

Anne Souyris, adjointe à la maire de Paris en charge de la santé et des relations avec l’AP-HP

Christophe Teisseire, conseiller du 12ème arrondissement, délégué à l’environnement et au développement durable

Delphine Terlizzi, adjointe au maire du 11ème arrondissement en charge de la jeunesse et de l’éducation citoyenne

Alice Timsit, membre du Bureau Exécutif d’EELV Paris

Léa Vasa, adjointe au maire du 10ème arrondissement en charge du développement durable, de l’économie sociale et solidaire et du handicap