Visite surprise du Centre de rétention administrative de Oissel
Partager

Le centre de rétention administrative de Oissel a reçu ce lundi 11 mars la visite de deux parlementaires d’Europe Ecologie les Verts. Une visite autorisée par la loi du 15 juin 2000.

Esther Benbassa, sénatrice de Paris et Karima Delli, député européenne ont souhaité visiter en personne les infrastructures et examiner les conditions d’accueil des étrangers à maintes reprises dénoncées par les associations.

Cette action surprise s’inscrit certes dans un contexte de campagne électorale sur les elections européennes mais ce sont les grèves de la faim successives et les tentatives de suicide qui auraient déclenché cette visite. La dernière remonte à ce week-end.

A l’intérieur du centre, elles auraient découvert des conditions d’accueil et de vie « déplorables et indignes ». Elles ont également recueillis les témoignages de personnes « retenues » dans ce centre, qui a la réputation d’être le « pire de France ».