Actualités

905429-prodlibe-consultations-sur-l-islam-de-france[1] ‘Islam : le hic avec le laïc Chevènement’ (Libération, 30 août 2016)

Cet été, la sénatrice écolo Esther Benbassa avait jugé que le choix d’une personnalité politique «discrédite à l’avance» la fondation, tandis que le maire LR de Tourcoing, Gérald Darmanin, sarkozyste mais partisan d’un concordat avec l’islam, soulignait que la nomination d’un non-musulman pouvait apparaître comme une «idée pour le moins… Lire la suite

logo-publicsenat ‘Fondation pour l’islam de France : la nomination de Chevènement continue de diviser’ (Public Sénat, 29 août 2016)

Après les polémiques aoûtiennes autour des burkinis, et à 8 mois de la prochaine présidentielle, il est plus que jamais temps de créer un « pont entre la République et les musulmans de France » expliquait dimanche Bernard Cazeneuve au journal la Croix. Ce sera la fastidieuse mission confiée à la future… Lire la suite

DeStandaard0 ‘Iedereen rommelt maar wat aan’ (De Stadaard, 23 août 2015)

———————————————————————————————————————-

afp Voile sur la plage: indignation à gauche…et à droite, le FN veut une loi (AFP, 24 août 2016)

En pleine polémique sur le burkini, le cas de deux femmes vêtus d’un simple voile verbalisées sur des plages (…)

logo-sudradio « Les musulmans sont-ils stigmatisés ? » Esther Benbassa invitée de Sud Radio (26 août 2016, podcast)

Accéder au podcast de cette émission.

tdg_2[1] « La République menacée par  les burkinis? Mais où va­-t­-on? » (Tribune de Genève, 26 août 2016, interview)
lci Réaction d’Esther Benbassa à la suspension des arrêts anti-burkini (LCI, 26 août 2016, vidéo)

Chez les écologistes, on approuve la décision de casser l’arrêté. Esther Benbassa, sénatrice EELV, a estimé sur LCI que « la stigmatisation dans laquelle nos politiciens étaient tombés était non productive ».

5106502lpw-5106547-article-burkini-justice-polemique-jpg_3744247_660x281[1] « Arrêté anti-burkini : Manuel Valls appelle à poursuivre le débat » (LePoint.fr, 26-27 août 2016)

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, a qualifié cette suspension de « sage décision » qui « vient mettre un terme, espérons-le définitif, à une polémique qui n’a qu’un seul but : stigmatiser une partie de la population au prétexte de sa religion ». Esther Benbassa, sénatrice écologiste du Val-de-Marne, s’est également réjouie de… Lire la suite

Suivez notre actualité