Migrants : une sénatrice de Paris en visite à la frontière (« Nice Matin », 17 octobre 2017)
Partager

L’élue parisienne Esther Benbassa était en déplacement, hier, à l’est du département pour soutenir les réfugiés et les solidaires qui leur viennent en aide. Première étape : la gare de Menton Garavan

Gare de Menton Garavan, hier matin. Au volant d’une Volvo pleine comme un œuf, la sénatrice EELV de Paris Esther Benbassa(1) fait irruption sur le parking – jusqu’alors plutôt calme. Sur place, quelques CRS en faction. Comme à l’accoutumée. Ainsi que deux membres locales de son parti qui l’attendent. Elle et son cortège, composé, entre autres, des conseillers de Paris Anne Souyris et David Belliard. Et du chercheur niçois Pierre-Alain Mannoni, condamné en appel à deux mois de prison avec sursis pour aide au séjour et à la circulation de personnes en situation irrégulière, en septembre dernier.
Parce qu’elle compte déposer prochainement une proposition de loi visant à abroger le délit de solidarité, Esther Benbassa vient ce jour-là observer la gestion des flux migratoires à la frontière franco-italienne. Constater, éventuellement, des irrégularités.[…]

Pour (re)lire l’intégralité de l’article de Nice Matin, cliquer ici.