Réserve parlementaire 2013 : solidarité, culture et transparence
Partager

La gestion de la réserve parlementaire, à savoir la somme allouée à chaque parlementaire pour financer des projets locaux, doit être totalement transparente pour éviter la suspicion et les éventuelles polémiques.

J’ai, pour ma part, décidé d’accorder cette subvention à 14 structures pour un montant total de 67.000€ (soit une moyenne d’environ 4.785 € par projet).

Dans un souci de transparence totale, voici la liste des associations ayant bénéficié de cette subvention :

  • Association France Palestine Solidarités : Organisation d’un colloque sur  » La colonisation et ses conséquences sur la vie économique, culturelle et politique des Palestiniens « 
  • Avril Films : Réalisation d’un film  » La ligne de couleur « : film d’ateliers audiovisuels autour de l’assignation et la discrimination raciale
  • Le 93 au coeur de la République : Réalisation du film  » Mouloud Aounit, une marche pour l’égalité «  sur une histoire du mouvement antiraciste français à travers le parcours de l’ex-président du MRAP.
  • STRASS : Syndicat du travail sexuel : Organisation d’une rencontre nationale des travailleur(se)s du sexe.
  • DJAB : Post-production d’un court-métrage intitulé  » Passing «  sur l’évolution des métissages culturels et humains.
  • Fondation Copernic : Colloque national sur les discriminations et la répression anti-syndicales
  • Association des Femmes maliennes de Montreuil : Mise en place d’un atelier couture
  • Association berbère Taferka-Montreuil : Offrir un lieu pour débattre des questions d’actualité / célébrer plusieurs évènements festifs de la communauté berbère (conférences, soirées musicales)
  • Le Cinéma s’expose : Réalisation de dossiers pédagogiques sur l’histoire du cinéma et les métiers du cinéma pour les élèves et collégiens
  • Les Restaurants du coeur du Val-de-Marne : Aide alimentaire aux famille du Val-de-Marne en difficulté
  • Elles aussi : Création d’un atelier chantier d’insertion au sein d’Epicéa (Epicerie solidaire à Créteil)
  • Adase : Organisation d’un spectacle annuel au théâtre municipal du Kremlin-Bicêtre
  • Influenscènes : Mise en place des  » Jeunes guides de banlieue « 
  • Théâtre de la Nuit : Projet théâtral  » Paysages urbains, paysages humains « 

Laisser un commentaire